Daniel – Scatter

Billet d’humeur n°9 de Daniel du vendredi 27 mars 2020

Bonjour les amis(es) de la radio.

Je ne suis pas spécialement superstitieux , mais je vais tout de même croiser les doigts afin que vous restiez tous en bonne santé!

Le paradoxe de cette situation , c’est que nous sommes tous confiné , mais ce contact avec la radio nous rapproche encore plus les uns des autres, témoin vos messages, billets, délires sur le Home-Radio mis en place par nos deux gaillards Jérôme et Hervé, et je les en  remercie une fois encore.

Aujourd’hui , mes recherches sur le monde jazzystique  dans le cadre de mes prépas pour l’émission ” Alternances Jazzy” ( et paf ,re-pub) m’amènent à ” Scatter”

Quézaco direz-vous ? Eh bien , c’est tout simple : si vous fredonnez sur une musique appropriée les paroles suivantes par ex: CHOO-BI-DOO-WAP-WAP, vous scattez!

Cela s’appelle aussi chanter en onomatopées , et pour certains musicologies, le scatt plonge ses racines dans la musique Africaine, où la mélopée de la voix fait souvent jeu égal avec celle des instruments.

Dans le Jazz , Louis Amstrong , Cab Calloway , Ella Fitzgerald , Sarah Vaughan ont pratiqué le scatt avec succès. On prète volontiers à Amstrong cette forme de suivi orchestral .  En effet , en 1926 , lors d’une session d’enregistrement avec son groupe ( le Hot Five) , il commence à chanter ” Heebie Jeebles”, fait l’andouille, se tortille , gesticule , s’essuie le front avec son inséparable mouchoir blanc, et finit par laisser tomber le paier où étaient écrites les paroles .

Au lieu de s’interrompre , il se met à scander des onomatopées jusqu’à la fin du morceau : le ” Scatt ” était né!

Voilà pour ce jour , je vous retrouverai demain pour parler … des cigales et du jazz!👍

Prenez soin de vous , et écrivez vos envies, délires, etc… sur ce site, Tchao

Daniel

Photo : Louis en pleine action.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *