Daniel – Dans ma rue

Bonjour le monde des confinés,

Bien , je n’ai pas de nouvelles contradictoires annonçant que telle ou tel  a chopé cette s… de virus , et c’est bien , gardons espoir que cela se passe ainsi , jusqu’à disparaître , et que surtout nos scientifiques trouvent le vaccin – antidote  qui nous permettra de mieux vivre .

Comme j’ai encore retrouvé dans les annales du Jazz quelque chose d’intéressant , ceci sans être trop ” envahissant ” dans sa lecture , je vous livre ceci :

                        Un Jazzman cambrioleur !!!

                        —————————————

Parmi les excentriques du Jazz , l’Américain Jack Purvis figure comme le plus pittoresque . Ce brillant trompettiste de Jazz des années vingt et trente aurait pu devenir l’un des plus grands s’il n’avait pas été aussi tête brûlée, et aussi très instable.

Entre autres méfaits , il entama l’ascension du Mont Blanc en … pantoufles !, passa en avion sous un pont de New-York à la suite d’un pari , et incendia quelques chambres d’hôtels pour na pas à avoir payer la note!

Tête brûlée, mais pas fou .

Toute occasion  lui était bonne pour dérober des dollars : escroqueries en tous genres , cambriolages sur la côte d’Azur Française , contrebande aérienne entre le Mexique et les Etats-Unis , vol à main armée etc  …

Pour cela , il passera dix ans derrière les barreaux , ceci en dirigeant l’orchestre de la prison pendant tout son temps!

Mais me direz-vous? et la Jazz dans tout cela ? Malgré cette vie incorrigible , cet aventurier mena une belle carrière de musicien aux quatre coins de l’Amérique , compositeur et arrangeur , il n’en fallait pas plus pour intégrer plusieurs des grands orchestres qui fleurissent à l’époque des années vingt  et trente.

Phrasé acrobatique , fulgurances explosives , improvisations originales , son style était aussi fantasque que son existence , et ouvertement copié sur Amstrong . Il aurait pu su hisser au sommet des plus grandes marches , mais préféra mener dix vies en même temps!!!

Il fut entre autre cuistot au Texas, aviateur en Floride , charpentier et réparateur radio en Californie , et même mercenaire en Afrique du sud !!!

Il disparut en 1962 , à l’âge de 56 ans, il ” serait” réapparu ” six ans plus tard selon le cornettiste Jim Goodwin , mais ça, personne ne peut le confirmer!!!

Voilà pour ce jour , portez- vous le mieux possible, à bientôt, Daniel.


Photo : Ma rue le 05/05/2020, à 13h30, je vous la montrerai après le 11 mai , date présumé du déconfinement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *