Daniel – Calamity Jazz

Aujourd’hui, je vais vous parler de  “Calamity Jazz” :

Quézaco dirai-vous ? c’est la définition imagée d’une grande chanteuse de jazz Américaine des années 40  . Deux titres de chanson symbolisent à eux seuls la diva : “Mad About the Boy , et  What a Difference a Day Made ,”

Oreille parfaite propre aux ” grands artistes et musiciens” ,timing impeccable, voix singulière, elle savait vraiment tout chanter, comme elle l’affirmait elle- même. Mais celle que l’on surnommait ” The Queen” avait aussi un caractère volcanique et des manières peu protocolaires de se faire respecter.

On ne compte plus ses scandales en public, ni les nombreuses fois où elle tira de sa poche le pistolet de gros calibre qui ne la quittait jamais . Un jour , elle le pointa sous le nez d’un pompiste blanc qui refusait qu’elle aille utiliser les toilettes de la station service.

Une autre fois , à Los Angelès , elle tira en l’air dans un night club et le vida instantanément de sa clientèle ,  car une des danseuses de la troupe tournait un peu trop autour de son mec du moment.

Même sur scène , son tempérament ne s’exprimait pas uniquement dans sa façon si féline de chanter ! Elle balança un soir des glaçons dans le public pour faire taire un spectateur trop bavard à son goût . Plus fort : elle expédia un uppercut à un de ses maris , Eddie Chamblee, saxophoniste et chef de l’orchestre qui l’accompagnait ce soir là et savez-vous pourquoi ? il avait fait une fausse note !!!

Elle ” usa “sept maris, dont un chauffeur de taxi qu’elle emmena en avion pour qu’il l’épouse en…Suède!

En 1959 , en tournée au Royaume-Uni ,  elle chanta devant la reine d’Angleterre Elisabeth II . Elle ne se priva pas de déclarer à cette occasion sur un ton de demi-mesure ” Il n’y a qu’un seul paradis sur terre , qu’une seule terre et qu’une seule reine: moi   : ElisabethII est une usurpatrice!!! “

La fin de Dinah fut à l’image de sa vie boulimique : obsédée par la finesse de sa taille, elle absorba un soir de 1963 des pilules soi-disant amaigrissantes mélangées à de l’alcool . Son coeur lâcha dans la nuit qui suivit .Elle n’avait que  39 ans!

Salut, à plus…

Daniel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *